Les vitamines, à quoi ça sert ?

Substances indispensables au fonctionnement de notre organisme, les vitamines nous sont apportées par notre alimentation car nous sommes incapables de les fabriquer nous-mêmes. D’où l’importance d’une alimentation équilibrée afin de nous préserver d’éventuelles carences et des maladies qui en découlent. Les vitamines jouent de multiples rôles. Savez-vous lesquels ?

  • La vitamine A (rétinol) : antioxydante elle a un rôle important dans le développement d’une bonne vision. Elle agit aussi sur la croissance osseuse et sur la peau. Un manque de vitamine A peut provoquer la cécité, des troubles de la croissance et des problèmes de peau. On en trouve par exemple dans la carotte. Ne dit-on pas que les carottes donnent une bonne vue ?
  • La vitamine B1 (thiamine) : elle agit sur les nerfs et sur la production d’énergie (utilisation des sucres). En cas de carence, on peut développer des troubles cardiaques et des troubles du système nerveux. Certaines viandes, le poisson, les oeufs et les légumes en contiennent particulièrement.
  • La vitamine B2 (riboflavine) : également impliquée dans la production d’énergie (utilisation des protéines, sucres et graisses) et dans la croissance des tissus. En cas de manque, des problèmes de peau ou au niveau de la bouche ou des yeux peuvent survenir. Le poisson, les oeufs et le lait sont des exemples d’aliments riches en vitamine B2.
  • La vitamine B3 (niacine) : impliquée comme sa cousine la vitamine B2 dans la production d’énergie, elle joue un rôle important dans la synthèse de l’ADN. Des troubles neurologiques peuvent être un signe de carence. L’avocat, le poisson, les oeufs et la viande sont riches en vitamine B3.
  • La vitamine B5 (acide pantothénique) : elle participe à la régulation de l’influx nerveux et à la production de certaines hormones.
  • La vitamine B6 (pyridoxine) : très importante, la vitamine B6 est impliquée entre autres dans les processus de production d’énergie. Une carence peut provoquer des inflammations de la peau et des muqueuses. On trouve de la B6 dans la viande, le poisson, le blé complet, le riz, les laitages ou encore les bananes.
  • La vitamine B8 (vitamine H ou encore biotine) : on trouve cette vitamine dans un certain nombre de préparations pour renforcer les cheveux et les ongles. Comme d’autres vitamines du groupe B, elle est impliquée dans la production d’énergie (métabolisme des graisses et des sucres). Elle intervient aussi dans la fabrication des vitamines B9 et B12. En cas de carence, des problèmes de peau et d’ongles ainsi qu’une chute des cheveux sont des symptômes possibles.
  • La vitamine B9 (acide folique) : très important, l’acide folique a un effet protecteur contre les malformations congénitales du tube neural chez le foetus. C’est pourquoi des suppléments de cette vitamine sont systématiquements donnés à la femme enceinte. L’acide folique joue un rôle essentiel dans la production de l’ADN et de l’ARN (matériel génétique), dans le fonctionnement du système nerveux et du système immunitaire, ainsi que dans la cicatrisation des blessures et des plaies. On en trouve dans plusieurs légumes comme les épinards, la salade ou les betteraves.
  • La vitamine B12 (cobalamine) : elle est impliquée dans le fonctionnement des cellules nerveuses et, entre autres, dans la fabrication des globules rouges. Par conséquent, un manque de cette vitamine peut provoquer une anémie. On en trouve dans les poissons, les oeufs, les laitages, le foie et la volaille.
  • La vitamine C (acide ascorbique) : antioxydante et nécessaire à la bonne santé des os et des cartilages, la vitamine C agit aussi comme stimulant des défenses immunitaires. C’est pourquoi il est recommandé d’en prendre en cas d’état grippal ou en prévention de refroidissements. En cas de carence, on peut être plus vulnérable aux infections. De nombreux fruits et les légumes frais sont riches en vitamine C.
  • La vitamine D (calciférol) : elle permet à notre organisme d’utiliser le calcium et le phosphore pour la solidification osseuse. En cas de manque, le risque de troubles osseux (ostéoporose, rachitisme) et dentaires est important.
  • La vitamine E (tocophérol) : principalement antioxydante, on en trouve dans les huiles végétales, la mangue, l’avocat et les légumes verts.
  • La vitamine K : elle intervient dans les processus de coagulation sanguine. On en trouve par exemple dans le chou ou les épinards.

On le voit, une alimentation équilibrée, variée et de saison devrait permettre d’éviter des carences. Afin de pleinement en profiter, rappelons que les légumes et les fruits crus sont de meilleurs pourvoyeurs en vitamines que lorsqu’ils sont cuits. La cuisson, en effet, favorise la destruction des vitamines. Cependant, une cuisson à la vapeur permet d’en préserver la plus grande partie. D’autre part, la plupart des vitamines étant localisées dans la peau, éviter un épeluchage systématique. Radis, tomates, aubergines ou courgettes peuvent se manger avec la peau. Et si toutefois vous en ressentez le besoin, votre pharmacien est là pour vous conseiller les compléments alimentaires les plus efficaces afin de retrouver une énergie qui déplacera les montagnes (à défaut de les aplatir).

Bonne fin de semaine

Did

Étiquette: , , , , , , , , , , ,

Ecrire une réponse

Vous devez être enregisté pour écrire un commentaire.